AFTN Social

Social menu is not set. You need to create menu and assign it to Social Menu on Menu Settings.

24 septembre 2021

« L’OUEST SOLITAIRE », « NATURE-NAMUR », « HALLOWEEN », …, À LA CITADELLE DE NAMUR

« L’OUEST SOLITAIRE », « NATURE-NAMUR », « HALLOWEEN », …, À LA CITADELLE DE NAMUR

Ce jeudi 1er ocrobre le riche programme de la saison automnale de la Citadelle de Namur – capitale de la nature,  avant de devenir celle de la terreur -, nous a été dévoilé par Anne Barzinéchevine de la Citadelle, et Christine Laverduredirectrice du « CAC » (« Centre d’Animation de la Citadelle ») :

*** le dimanche 04 octobre, à 16h : « L’Ouest solitaire » (70′) – une comédie où règne ironiehumour noir et  personnages issus de l’Irlande profonde –par le « Théâtre Jardin Passion ».

Synopsis : « Dans l’Irlande profonde Coleman et Valene, deux frères minables, sont confinés ensemble pour un certain temps dans la caravane familale. Le premier est violent et colérique, le second calculateur et égoïste. Ils se nourrissent uniquement de chips et de whisky coupé. Leur père vient de mourir d’une balle logée dans la tête. A priori, un stupide accident… Les seuls à venir rythmer leur quotidien, sont le père Welsh, un jeune curé errant dans ce bled, totalement dépassé par les événements, et Girleen, une jeune fille provoc’ qui vivote en vendant de l’alcool frelaté… » 

S'évader dans l'Irlande profonde à la Citadelle de Namur : c'est possible, le dimanche 4 octobre !

« L’Ouest solitaire », le 04 octobre, par le © « Théâtre Jardin Passion »Avis critique des organisateurs « Avec un humour noir et une ironie sans limite, cette pièce nous plonge dans un univers désabusé où les personnages tournent en rond. Ils tiennent bon grâce à l’alcool ou au rêve d’amour dans un monde pauvre et reclus où le religieux côtoie la brutalité, et l’obsession du fric côtoie la crainte de la solitude. Le tout formant un ballet absurde, violent et hilare. Une histoire universelle de quatre losers habitants un petit bled oublié de tous. »

A noter que cette pièce est due à un auteur londonienMartin McDonagh, qui, devenu réalisateur, voit son film « Three Billboards : les Panneaux de la Vengence » (UK-USA/2017/116′), une fictionlauréate, entre autres, de 4 « Golden Globes »à Los Angelesdu « Globe de Cristal du meilleur film étranger », à Paris, et de 2 « Oscars »à  Hollywood… De quoi avoir envie de découvrir sa création théâtrale : « L’Ouest solitaire »…… « Et venez couvert, car quelque soit le temps, la pièce ne sera pas reportée, comme elle le fut le dimanche 16 août », nous confia Christine Laverdure.

Programme | Festival International Nature Namur 2020

*** du vendredi 09 octobre au dimanche 18 octobre : Comme nous le précisent, son PrésidentTanguy  Dumortier, et Philippe Taminiauxfondadeur du « FINN » (« Festival International Nature-Namur »), ce  mondialement réputé Festival envahira la Citadelle, avec un chapiteau qui accueillera les Galas d’Ouverture et de Clôture, ainsi que différentes projections, sans oublier plusieurs expositions extérieures de photographies et le  « Village Nature », qui prendra place dans trois salles du site de« Terra Nova »… Cette année, ce ne seront plus les  « 4 Jours Photos » de la Citadelle, mais bien les « 10 jours du ‘FINN’ « en partage avec le« Delta »en bord de Sambreau pied de la… Citadelle

Le Roi Philippe en compagnie de Tanguy Dumortier à la Citadelle de Namur.

En 2019, le Roi Philippe en compagnie de Tanguy Dumortier à la Citadelle de Namur © « FINN »… Et Tanguy Dumortier de déclarer : «  ‘Nature-Namur’au sein d’un lieu aussi symbolique que la Citadelle est cohérent, la nature y étant bien pésente, ce qui n’est pas le cas d’un complexe cinématographique (référence à l’« Acinapolis »site essentiel du« FINN » pendant plusieurs années/ndlr), ce changement de lieu nous arrangeant donc assez bien.Egalement, avec notre première présence au ‘Delta’, le ‘Festival’ s’implante dans le Centre-Ville, ayant la perspective de disposer du nouveau téléphérique, dès 2021, reliant directement nos deux lieux d’activités, la Ville et sa  Citadelle,… cette dernière devenant notre emblême… », paroles qui ravirent, évidemment, l’échevine de la Citadelle.

La citadelle enfilera  ce vendredi une nouvelle robe du soir, sous le regard  de nombreux Namurois.

Croisière nocturne et éclairages patrimoniaux, les 16 et 20 octobre ©Sylvain Piraux

*** les vendredi 16 et mardi 20 octobre  (départ à 20h30, du quai des Chasseurs ardennais) : deux croisières nocturnes, l’Histoire de la Citadelle nous étant contée à bord du bateau « Meuse Ardennes », alors qu’elle nous est révélée du fleuveà la lueur des éclairages patrimoniaux. Quelques places sont encore disponibles pour le mardi 20 octobre

Le « Joker » d’ « Halloween », interprété par Jean-Christophe Demeuse © Marc-Antoine/ »CAC »

*** le samedi 31 octobre et le dimanche 1er novembre : « Halloween », célébration plus exceptionnelle que jamais, avec un départ de l’esplanade, en petit train touristique, et des arrêts dans l’ancienne boulangerie et au  « Hangar aux Affûts », où différentes scénettes se dérouleront, la dernière étant programmée au 1er étage de l’ancienne caserne de « Terra Nova ».

Echapperons-nous à la folie délirante du « Joker »interprété par Jean-Christophe Demeuseguide touristique à la Citadelle depuis 2005, qui sera conseillé dans son travail par la comédienne Marie-Noëlle Hébrantresponsable du théâtre « Jardin Passion »  ?

Entre bien et malentre raison et démence, la schizophrénie, les délires et l’humour seront au rendez-vous…

Recommandé à partir de 08 ans, les adultes recevant une bière en fin de ballade-spectacle, histoire q’ils puissent se remettre de leurs émotions, ce programme théâtral mettant en valeur les talents de :

J. Caroll et J. Cassart, de la « Compagnie des Poupons terribles », dans « Pro-Jacq » © D.R./« CAC » 

– Julie Caroll, l’ « espionne », présente à « Halloween », pour la 5è année consécutive, étant la lauréateà Huy, en 2018, du « Prix d’Interpétation » du « Festival des Rencontres du Jeune Public », pour son rôle dans « #Vu »,  spectacle de la « Compagnie Arts Nomades », ayant remporté, en 2019, le « Prix Maeterlinck de la Critique », dans la catégorie « Jeune Public », alors qu’elle avait crééau sein de la Citadelle, la « Compagnie Poupons terribles ».

– Jaï Cassart, l’ « espion », qui membre de cette même « Compagnie », a encore joué aux côtés de Julie Caroll,  « Pro-Jacq »créé à la Citadelle, pour l’édition 2016 des « Médiévales » et reprisen août dernierdans le cadre de « Menu de plein Air ».

 Thomas Delvaux, le « médecin » : comédien professionnel, depuis 16 ans, dynamique à souhait, il vient de créer un  spectacle seul-en-scène« C’était pour rire », qu’il présente dans les écoles.

 Ophélie Mannoy et Eric Beaujean : employés polyvalents du « CAC » seront, également, à l’affiche d’ « Halloween ».

« Halloween », les 31 octobre et 1er novembre © John Swijsen

Six départs quotidiens de 50 personnes sont prévus, à 11h, 13h, 15h, 17h, 19h et 21h, un total de 600 personnespouvant donc répondre à l’invitation du « Joker », les réservations (site web : http://www.citadelle.namur.be) étant  obligatoiresde même que le port du masque du « Joker »,… qui nous est offert à notre arrivée aupavillon d’accueil de l’esplanade.

Le « Pavillon belge », à Milan, devenu « Pavillon Po-Up », sur l’esplanade de la Citadelle, à Namur © « Besix »

*** du jeudi 05 novembre 2020 au dimanche 31 janvier 2021 : exposition« Humains-Machines »au sein du  « Pavillon Pop-Up », l’ancien pavillon belge de l’ « Exposition universelle de Milan », en 2015 – de l’architecte, d’origine namuroisePatrick Genard -, reconstruit sur l’esplanade de la Citadelle, dont l’inauguration officielle n’est prévue qu’en… 2022, après avoir terminé une dernière phase detravaux d’aménagement intérieur, d’autres travaux étant en cours, ceux qui permettront l’arrivée du téléphérique sur l’esplanade,… comme en atteste une photo du Bourgmestre de NamurMaxime Prévot

Namur: la citadelle se prépare pour le téléphérique(photos)

L’arrivée du téléphérique près du « Pavillon Pop-Up » se précise© Maxime Prévot


Revenons à cette première exposition qui explorera la relation complexe entre l’homme et la machine. En effet, face à l’émergence et au développement des technologies numérques, le sujet a pris, aujourd’hui, un nouveau sens.  Ouverture : le mercredi, le samediet le dimanche, de 12h à 18h.

Exposition « Humains-Machines » © Justine Emar/asbl « KIKK »
Outre cette expo, notons la présence d’un« playground »espace interactifdédié au jeu et à l’expérimentation, nous offrant une fenêtre sur les atouts des technologies en matière de créativité.
Bien loin des « Féodales »chères au « CAC », la Citadelle prendra donc une nouvelle dimension, dès ce jeudi 05 novembre, à l’occasion de cette phase d’expérimentation et de co-création, d’une durée de trois mois.
Ce « Pavillon Pop-Up » étant géré par l’asbl « KIKK » – organisatrice du« KIKK Festival » -, écoutons son président,  Gilles Bazelaire « Ce ‘Pavillon Pop-Up’ se veut être le lieu où nous pouvons interroger le présent à l’heure numérique, nous donnant les clés pour ne pas subbir le numérique. Le retard que nous avons pris à ce niveau ne pourra être récupéré, mais nous nous devons d’éveiller tout-en-chacun aux cultures numériques. »A l’occasion de ce Festival, qui prendra place à Namurde cemême jeudi 05 jusqu’au dimanche 08 novembre, de 10h à 18h, découverte gratuite de ce nouveau lieu namurois, des visites guidées étant proposées par « Thomas et Piron », des navettes gratuites nous étant offertes du « Delta » à l’ « esplanade ».

La « Balade aux Flambeaux », avec les bières namuroises, « Djozef & Françwès » (13 & 14/11) © « L’Avenir »

*** les vendredi 13 et samedi 14 novembre : « Ballade aux Flambeaux », avec dégustations de bières namuroises« Djozef & Françwès » nous accompagneront, présentant l’Histoire de leur bonne Ville de Namur, ainsi que les secrets de fabrication de la bière, ses vertusson utisation à travers le tempsdepuis… 4.000 ans avant notre ère

Malheureusement pour nous, le succès de cette ballade annuelle ne se démentant pas, les 4 balades prévues affichent déjà « complet » !!!*** le mardi 17 novembre conférence de Jacques Vandenroucke – historien-archiviste, auteur de nombreux ouvrages -, sur les relations militaires franco-belges, en mai 1940, à Namur.

Voici donc énoncé un intéressant programme pour ce automne à la Citadelle de NamurAnne Barzin se réjouissant des statistiques fort encourageantes de la fréquentation des souterrainsdu “Centre des Visiteurs”et du petit train touristique, qui malgré la crise sanitaire, toujours bien présente, sont en augmentation, du mercredi 1er juillet au mardi 15 septembre 2020, par rapport, aux mêmes dates, à celles de 2019…

… Continuons donc à améliorer ces statistiques en profitant de cette attractive programmation automnale qui nous est proposée sur le site de la Citadelle de Namur.

Yves Calbert