24 septembre 2020

REPORTAGES.VIDEO

Artisan du Média

LE 1ER SEPTEMBRE, RÉOUVERTURE DE LA « PORTE DE HAL », OÙ « BACK TO BRUEGEL » NOUS ATTEND

Photographies, sauf mentions contraires : © « MRAH ».

Spread the love

LE 1ER SEPTEMBRE, RÉOUVERTURE DE LA « PORTE DE HAL », OÙ « BACK TO BRUEGEL » NOUS ATTEND

Oyez, oyez braves visiteurs, ce mardi 1er septembre, c’est également la rentrée à la « Porte de Hal ». A cette occasion, un nouveau parcours nous permet de découvrir son intégralité, avec son exceptionnel panorama à 360° de Bruxellesson exposition « Back to Bruegel »de même que des espaces médiévaux habituellement inaccessibles.

De fait, pour réaliser un parcours respectant la distanciation physique, tout en permettant de visiter l’intégralité de la « Porte de Hal » et de l’exposition, nous emprunterons un passage inédit par les escaliers médiévaux d’origine, qui étaient cachés au public depuis les grandes transformations réalisées au XIXè siècle, par l’architecte Henry Beyaert et la création de l’imposant escalier de style néo-gothique, qui relie tous les étages du bâtiment.Bruxelles au temps de BruegelSur le thème « Pouvoir et Révolte » © D.R./ »La Dernière Heure »

Aux 2è et 3è étages de cette tour fortifiée, édifiée en 1381, dernier vestige de la seconde enceinte (élevée dès 1357) de  Bruxelles, nous pouvons découvrir, jusqu’au dimanche 18 octobre 2020, une fort belle exposition, à visiter en famille, afin de nous transposer à Bruxellesà l’époque des Pays-Bas espagnols et de Pieter Bruegel (vers 1525/15 30-1569), dont nous fêtions, en 2019, le le 450è anniversaire de son décès, survenu dans laVille où il vécut dès 1563, bien avant que les Belges n’y déclarent leur indépendance, en 1830.

Résultat de recherche d'images pour back to bruegel porte de hal photos

Quatre thèmes nous attendent au sein de cette exposition : « Pouvoir et Révolte »« Religion et Réforme »,  « Voyages et Curiosités » et « Fêtes et Divertissements ».

Résultat de recherche d'images pour back to bruegel porte de hal photos

Casque turban originaire d’Iran ou de Turquie (fin XVè/début XVIè s.)

Si, bien sûr, aucune oeuvre originale de l’artiste n’est présente, elles sont remplacées par des photographies aux formats de ses peintures, de très nombreux objets originaux (armesjouetsde cuisine, de musiquede navigation,  religieux, …), issus de la collection permanente du « Musée Art et Histoire »sis au « Cinquantenaire », d’autres étant des reproductions contemporaines fidèles, voire en hologramme, comme ce superbe manteau de plumes amazonien, autrefois attribué à l’Empereur mexicain Montezuma.

Résultat de recherche d'images pour manteau de plumes du Brésil Musée Art et Histoire photos

Hologramme d’un manteau de plumes amazonien, autrefois attribué à l’Empereur Montezuma 
Avec cette exposition, nous nous retrouvons donc à l’époque de Pieter Bruegel, alors que les Pays-Bas espagnols – qui incluait l’actuelleBelgique – étaient alors dirigés par le filsde Charles Quint (1500-1558),  Philippe II (). Ce dernier vivant essentiellement en Espagne, c’est sa demi-sœurMarguerite de Parme (1522-1586), qui le représenta dans nos contrées, bientôt remplacée par le monstrueuxDuc d’Albe  (Fernando Álvarez de Toledo y Pimentel/1507-1582), qui fit régner l’ordre d’une main de fer, condannant à la décapitation (sur la Grand’ Place de Bruxelles) deux meneurs des  soulèvements populaires contre sa politique, les Contes d’Egmond (Lamoral d’Egmond/1522-1568) et de Horn  (Philippe II de Montmorency-Nivelle/1528-1568)…

Résultat de recherche d'images pour collier des arquebusiers de nivelles musée art et histoire photos

Collier des Arquebusiers de Nivelles, aux emblèmes de Charles Quint (vers 1525)Résultat de recherche d'images pour Palais de Coudenberg photosPalais de Coudenberg, représenté par un peintre anonyme © « Musée de la Ville de Bruxelles »

Bien plus pacifiquementau sein de l’expositionenfants et adultes, nous pouvons sentir différentes épices, écouter les sons produits par divers instruments de musique, revêtir différents éléments d’une reproduction d’armure, manipuler la copie d’un objet utilisé lors de kermesses, regarder une vidéo nous restituant l’ancien Palais de Coudenberg (XIIè s./détruit en 1731/les caves préserées de son « corps de lois » étant ouvertes au public, sous la Place Royale), …, et, mieux encore, équipé d’un « casque VR » (de« Réalité Virtuelle »), pour suivre, en 3 D (trois dimensions), diverses séquences d’animationPieter Bruegel nous emmenant de son atelier vers une église, une kermesse, …, jusqu’au port d’Anvers.

Résultat de recherche d'images pour back to bruegel porte de hal photos

Une kermesse au village, un extrait d’une séquence en « Réalite Virtuelle 3D »

Résultat de recherche d'images pour back to bruegel porte de hal photos

A la taverne du village, un extrait d’une séquence en « Réalité Virtuelle 3 D »

Résultat de recherche d'images pour back to bruegel porte de hal photos

Au Port d’Anvers, un extrait d’une séquence en « Réalité Virtuelle 3 D »

Un dernier film, sur grand écran, nous est présenté au 4è étage, nous emmenant au « Musée des Beaux-Arts » de  Bruxelles, où des commentaires nous sont donnés sur plusieurs oeuvres originales de Bruegel.

En nous remémorant l’histoire de Bruxelles, notons qu’elle était une cité typiquement médiévale, traversée d’une rivière, la Senne, parcourue par de nombreuses petites rues tortueuses et englobant de nombreuses églisesun mont des potences et les remparts de la Ville, qui étaient rythmés par une septantaine de toursprotégés par des fossés secs dans le haut de la Ville et des fossés inondés dans les parties bassesSept portes – dont la dernière préservée, la « Porte de Hal » – étaient dressées au départ des principales chaussées. Une huitième portedite « du Rivage »fut percéeau nordpour que le canal de Willebroek – mis en service en 1561 – puisse entrer en Ville.

Résultat de recherche d'images pour musée de la porte de hal photos

Du sommet de la « Porte de Hal », découverte du panorama à 360° de Bruxelles

Etant au point le plus élevé de la « Porte de Hal », nous accédons à une promenade extérieure, contournant cette tour fortifiée, nous permettant de voir le Bruxelles du XXIè siècle, alors que quatre longues vues nous offrent des images bluffantes, en « Réalité Virtuelle 3 D », nous restituant la vue que les soldats avaient à l’époque de Bruegel

Résultat de recherche d'images pour back to bruegel porte de hal photos

A droite, la Porte de Hal, une entrée de Bruxelles, à la gauche de cette « Réalité Virtuelle 3D »

… Ainsi nous voyons, en mouvement, des attelages et des piétons se croiser à l’entrée de la « Porte de Hal », les uns se rendant à la campagne, aujourd’hui totalement disparue, et les autres entrant dans un Bruxelles, qui n’était, à l’époque, qu’un grand villageentouré d’eau, longeant ce qui était la seconde enceinte de Bruxelles, bien visible sur les petits écrans de ces longues vues.

A souligner que ce panorama virtuel a été réalisé, minutieusement, à partir de cartes anciennesde gravures et de dessins d’époque.

En 2008, pour « Le Soir », notre collègue Dominique Legrand écrivait : « Tous les matins du haut du chemin de ronde, un guetteur sonne de la trompe pour annoncer le lever du jour mais aussi l’ouverture de la ‘Porte de Hal’Venus des alentours après avoir traversé les dernières campagnes de Saint-Gilles, les marchands contrôlés et taxés franchissent l’enceinte. La ‘Porte de Hal’ se refermait sur la ville et ses habitants au coucher du soleil. »

Pour ce qui est du panorama réel actueldes repères visuels marquent la ligne d’horizon : la flèche de l’Hôtel de Ville, les deux tours de l’ « Hôtel de Nassau », la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule, la tour de l’église Saint-Nicolas, les églises Notre-Dame de la Chapelle et Saint-Géry, …

Résultat de recherche d'images pour musée de la porte de hal photos

Au 1er étage, l’armure et le cheval naturalisé de l’Archiduc Albert (1559-1621) © « Le Soir »/2008

Pour en revenir à Pieter Bruegel, à qui cette exposition est dédiée, notons qu’il emménagea à Bruxelles – au cœur d’une cité fortifiéequi comptait seulement… 50.000 habitants -, en 1563, s’y mariant dans l’église de La Chapelle.

Ainsi s’achève notre voyage au temps de Bruegel, sachant que la collection permanente de ce « Musée de la Porte de Hal », nous attend au 1er étage, avec, notamment, les chevaux naturalisés des Archiducs Isabelle  (1566-1633) et  Albert (1559-1629), ainsi que l’armure de ce dernier, sans oublier un berceau de Philippe le Bon (1396- 1467). Au sous-sol, ce sont différentes armes blanches et à feu qui nous attendent, alors qu’au rez-de-chaussée, nous pouvons nous procurer le catalogue de l’exposition « Back to Bruegel, au Coeur du XVIè siècle » (Sophie T’KintLinda Wullus/ Ed. des « MRAH »/broché/96 p.), particulièrement bien documenté  et pratique à manipuler, puisque de petit format.

« La Danse des Paysans » (1568) © Pieter Breughel/« Musée d’Histoire de l’Art » (Vienne)
Programmationdes projections :

Le samedi et le dimanche :
Plongeons dans les tableaux « Le Massacre des Innocents » et « Le Combat de Carnaval et Carême » (6′) : 10h30 -12h et 13h15-17h30
Plongeons dans les œuvres « La tour de Babel » et « La Kermesse de Saint-Georges » (6′) : 10h30-12h et 13h15-17h30

Du mardi au vendredi :
Plongeons dans les tableaux « Le Massacre des Innocents » et « Le Combat de Carnaval et Carême » (6′) : 10h-12h et 13h15-16h30

Ouverture : du mardi 1er septembre au dimanche 18 octobre, du lundi au jeudi, de 09h30 à 17h, le samedi et le dimanche, de 10h à 18h, l’achat des billets d’entrée se terminant une heure avant la fermeture. Prix d’entréeincluant un audioguide et l’accès à la collection permanente : 12€ (10€, pour les seniors /7€, de 6 à 18 ans / 3€, de 03 à 5 ans / 0€, moins de 3 ans). Attention : achatexclusivement en ligne, des billets d’entréesprévus par créneaux horaire.Sécurité sanitaire seulement16 visiteurs autorisés par heurele port du masque étant obligatoirede même que la distanciation physique d’1m50Les audioguides sont désinfectésaprès chaque utilisation et des  protections individuelles sont prévues pour les casques de réalité virtuelle. Les horaires des films sont adaptés  et détaillés sur le site web http://www.kmkg-mrah.be/fr/la-porte-de-hal.

Yves Calbert.

Photographies, sauf mentions contraires : ©  « MRAH ».