AFTN Social

Social menu is not set. You need to create menu and assign it to Social Menu on Menu Settings.

16 octobre 2021

EXPOS PHOTOS « AVES », DANS LE VIEUX NAMUR, DU 24 AU 26 SEPTEMBRE

EXPOS PHOTOS « AVES », DANS LE VIEUX NAMUR, DU 24 AU 26 SEPTEMBRE

EXPOS PHOTOS « AVES », DANS LE VIEUX NAMUR, DU 24 AU 26 SEPTEMBRE

De ce vendredi 24 septembre, à 10h, jusqu’au 26 septembre, à 18h, le Vieux Namur, vivra à l’heure de la nature, pas moins de 40 expositions et 10 conférences nous y étant proposées, un chapiteau nous accueillant sur la Place d’Armes, une organisation signée « Aves ».

« Pongo, les derniers Orangs-Outans de Sumatra » © Maxime Aliaga

  • Conférences, dans l’auditorium de la « Bourse » :

* Samedi 25 :

*** à 10h30 : « Mooc Ornitho », par Olivier Dupont (Belgique), qui nous présentera un nouvel outil de  « Natagora »pour percer, avec un « pack », les secrets de l’ornithologie, grâce à une formation souple et accessible à tous.

« Mooc Ornitho » © Olivier Dupont/ »Natagora »

*** à 13h30 : « La Photo créative d’Oiseaux », par Mario Suárez Porraso (Espagne), qui nous révélera comment  passer de la photographie documentaire à une photo créative et artistique. A noter que ce brillant photogrape a été primé, notamment, en 2016, par le concours américain « National Geographic Nature Photographer of the Year », Cette  conférence, donnée en anglais (casque audio disponible, avec traduction par un interprète), est organisée en collaboration avec le « Département culturel et Scientifique » de l’Ambassade d’Espagne. Son exposition est à découvrir  à la « Bourse ».

« La Photo créative d’Oiseaux » © Mario Suárez Porraso

*** à 14h30 :  » ‘NatureArt’, 30 Ans de Photographie de Nature en Hongrie », par Péter et Ádám Fáth, ce père et son fils nous présentent une sélection de clichés, réalisés, durant ces 30 dernières années, par l’une des associations de photo nature les plus respectées au mondeConférence, donnée en anglais  (casque audio disponible, avec traduction par un interprète). Leur exposition est à découvrir à l’église Saint-Joseph.

« ‘NatureArt’, 30 Ans de Photographie de Nature en Hongrie » © « NaturArt »

*** à 15h30 : « Pongo, les derniers Orangs-Outans de Sumatra », par Maxime Aliaga (France)un reportage – sur ceux que l’on appelent les                  « Hommes des bois » – issu d’un travail d’investigation et de terrain, mené durant plusieurs années, au sein d’une ONG indonésienne. Cette conférence nous invite à découvrir la vie fascinante de ces  orangs-outans, leur mode de vie, mais aussi les enjeux de leur préservation. Son exposition est à découvrir à la   « Bourse ».

« Pongo, les derniers Orangs-Outans de Sumatra » © Maxime Aliaga

*** à 16h30 : « Eau douce », par Stéphane Granzotto (France), un plongeur chevronné, qui met en pratique une   technique très particulière, A l’aide d’un  recycleur à circuit fermé, il s’immerge sans faire aucune bullesans aucun  bruit, permettant une meilleure approche,pour effectuer les photos qui composent son diaporama et son livreSon  exposition est à découvrir à l’ « Espace Culturel d’Harscamp » (ancienne église Notre-Dame).

« Eau douce » © Stéphane Granzotto

  • Dimanche 26 :

*** à 11h : « Les Ours de Slovénie », par Karin Caporal (France), qui, à l’affût depuis plusieurs heures,  photographia, en forêt, dans une chatoyante lumière de fin de journée, des petits groupes de jeunes ours, durant le solstice d’été de juin 2018, la Slovénie abritant les dernières populations libres et sauvages des grands prédateurs européens, dont l’ours brun, qui y vit en harmonie avec l’hommeSon exposition est à découvrir la  la Cathédrale Saint-Aubain.

« Les Ours de Slovénie » © Karin Caporal

*** à 13h : « Kodiak, l’île des grands Ours », par Geoffrey Garcel (France), naturaliste de Haute-Savoiea quitté ses Alpes natales, où il vit, pour se rendre sur l’Île Kodiak, classée « wildlife national refuge », sise dans le Sud de l’Alaska, nous proposant une évasion naturaliste aux confins d’un monde sauvage, au contact de représentants de la plus grande sous espèce d’ours brun au monde, « le Kodiak »Son exposition est à découvrir à l’ « Espace culturel   d’Harscamp » (ancienne église Notre-Dame).

« Kodiak, l’île des grands Ours » © Geoffrey Garcel

*** à 14h : « Les Sentinelles du Silence », par Emmanuel Boitier (France), qui rend un hommage, dans les montagnes de l’Auvergneaux arbres sculptés de neige et de givretémoignant de l’hiver qui s’étiole, la neige disparaissant, peu à peu, d’annnée en année, découvrir ces vaillantes silhouettes blanches étant devenu un  privilègerare et éphémèreSon exposition est à découvrir à la « Banque, Coffre à Culture ».

« Les Sentinelles du Silence » © Emmanuel Boitier

*** à 15h : « Près du Cercle polaire arctique, au pays de la Chouette épervière », par André Brocard (France), qui, dans une forêt norvégienne, partagea durant quatre jours et trois nuits, la vie d’une famille de chouettes épervièrescomposée de deux adultes et trois jeunes, dont un, encore au nidSon exposition est à découvrir à la  Cathédrale Saint-Aubain.

« Près du Cercle polaire arctique, au pays de la Chouette épervière » © André Brocard

*** à 16h : « La Photographie animalière en Milieu urbain », par Thomas Jean (Belgique), qui documente la vie sauvage en milieu urbain, depuis plus de quatre ans, avec son projet nommé « La Minute sauvage », mettant en lumière les différentes espèces animales exceptionnelles, qui constituent la richesse naturelle de la Ville de BruxelllesSon exposition est à découvrir à la « Banque, Coffre à Culture » .

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Portrait-3-1-scaled.jpg

« La Photographie animalière en Milieu urbain » © Thomas Jean

  • Expositions dans le Vieux Namur :

Soulignons que dans ce même auditorium, le samedi 25, à 18h30, se déroulera la remise des Prix du concours  « Emotion’Ailes », organisé par « Aves »-  « Natagora », dont une importante sélection de photographies d’oiseaux, ainsi qu’une quarantaine de photos primées lors du « GDT » (« Gesellschaft Deutscher Tierfotografen »concours allemand de renommée mondiale), sont à découvrir à la toute proche Galerie du Beffroi  (ouverte du mardi au samedi, de 11 à 18h, et le dimanche, de 12 à 18h), sise au pied du Beffroi, édifié en 1388 et repris dans la liste du « Patrimoine mondial de l’UNESCO ». Signalons qu’après notre visite, nous pourrons voter pour l’attribution du « Prix du Public » du concours « Emotion’ Ailes ».

« Attaque » (Geai des Chênes & Epervier d’Europe), « Prix du Public » 2020 d’ « Emotion’Ailes » © Pal Hermansen

La galerie du Beffroi

L’exposition du concours « Emotion’Ailes », présentée à la « Galerie du Beffroi » © « Aves »-« Natagora » 

Outre les photographes déjà cités présentant leurs diaporamas à la « Bourse » et exposant en différents lieux,  leurs  nombreux collègues nous présenterons leurs oeuvres à la Cathédrale Saint-Aubain, à la « Banque Coffre à Culture » (sise dans la rue des Carmes , gérée par le « Comptoir des Ressources Créatives de Namur«  et vouée à la destruction en 2022), à la « Bourse », à l’ancienne chapelle des Bateliers (dépendant du « Musée des Arts décoratifs »), à l’ église Saint-Joseph, à l’« Espace culturel d’Harscamp » (ancienne église Notre-Dame),

« Espace culturel d’Harscamp » (ancienne église Notre-Dame) © « Aves »

Sous le chapiteau, dressé sur la Place d’Armes, nous trouverons le « Pavillon Nature » et son « Photo Market », nous présentant de nombreuses marques d’appareils photographiquesdes stands de matériel optique, mais également  tout le nécessaire pour le photographe naturaliste (tentes d’affûtsaccessoires, …).

Sous le chapiteau de la Place d’Armes © « Aves »

Ouverture du vendredi 24 au dimanche 26 septembre, de 10h à 18h. Prix d’accès à l’ensemble des expositions et aux conférences (pour toute la durée de l’événement) : 10€ (8€, pour les étudiants et les membres de « Natagora »  / 15€ (12€, pour les familles membres de « Nagagora »), pour deux adultes accompagnés d’enfants de moins de 16 ans). Catalogue : 14€.

Soulignons que l’église Notre Dame d’Harscampconstruite en 1750, classée, depuis 1936, au « Patrimoine majeur de Wallonie » et devenue en 2012, l’« Espace culturel d’Harscamp », nous accueillera en soirée, le vendredi 24,  jusqu’à 22h.

Profitons donc de ce dernier week-end de septembre pour nous émerveiller devant la beauté et la diversité de la  nature.

Yves Calbert.