12 août 2020

REPORTAGES.VIDEO

Artisan du Média

CONCERTS ET THÉÂTRE, À LA CITADELLE DE NAMUR, AU MOIS D’AOÛT

Spread the love

CONCERTS ET THÉÂTRE, À LA CITADELLE DE NAMUR, AU MOIS D’AOÛT

« Evadez-vous près de chez vous ! », tel est le slogan bien dans l’air du temps, la crise sanitaire nous invitant à rester chez nous, dans notre paysdans notre région.

Christine Laverdure.

Christine Laverdure, directrice du « CAC » © G.I./« Nord Eclair »

Nous le devons, ici, à la promotion de l’été culturel à la Citadelle de Namur, placée sous la conduite de son  EchevineAnne Barzin, de la directice du « CAC » (« Comité d’Animation de la Citadelle »), Christine Laverdure  et du responsable de la promotion, Cédric Alvado.Les « Médiévales de la Citadelle » étant reportées d’un an, cette année, leur affiche n’avait plus aucun sens. Aussi le « CAC » contacta trois photographes namurois. Des 15 de leurs photos d’abord sélectionnées, une seulle fut retenue pour la promotion 2020, une autre, moins récente se joignant à elle, ces deux affiches se retrouvant dans différentes villes wallonnes, aussi bien que dans certaines stations du métro bruxellois.

Par ailleurs le « CAC » a produit un clip vidéoréalisé par Denis Closon, alliant le chant, la danse et la musique, avec une pianisteStéphanie Salmin, et un chanteur, Kamil Ben Hsaïn Lachiri, s’étant produits en concert à la Citadelle, le 14 juillet, vous ayant été présentés à cette occasion, sont rejoints, ici, par la danseuse Maëlle Hubintous trois étant Namurois, le concept étant de réunir des artistes namurois, qui par leur talent participent au rayonnement de la Capitale wallonne. Diffusé en version longue (4′), sur le nouveau site web de la Citadellesa page « Facebook »   et sur « Youtube », une version courte (20 secondes) étant diffusée sur les chaînes TV de la « RTBF », ces deux versions de la vidéo constituant, aussi, une note d’espoir, quant à la reprise d’une vie « normale » du secteur culturel, si lourdement touché par la crise sanitaire, des vues panoramiquesprise par un drone enrichissant ces clip vidéos, encourageant cette actuelle tendance du tourisme de proximité.

Citadelle de Namur : un plan de relance post-Covid, les premiers chiffres sont rassurants

Maëlle Hubin, Kamil Ben Hsaïn Lachiri & Stéphanie Salmin en clip vidéo © Lino Bennardo/ »DH »Proposée au « CAC » par son ancienne et future école, puisqu’elle y enseignera la danse dès septembre 2020, à savoir le « Conservatoire Balthasar-Florence » de Namur, évoluant sur une partition du compositeur liégeois César Franck (1822-1890), la danseuseMaëlle Hubin, commença à pratiquer la danse classique dès l’âge de 4 ans, dans une école namuroise. Ayant terminé ses études secondaires, à Liège, en humanités chorégraphiques, elle rejoint l’ « IFPRO Rick Odums », à Paris, où elle s’imprègne de différentes disciplines (chantjazz, moderne et théâtre), intégrant le  « Jeune Ballet Moderne »de cette institution, avant d’obtenir son diplôme de pédagogie de la dansedansant au sein de la« Compagnie Pelmelo junior »en France, et de la « Compagnie Egrégore », enBelgique.

Au delà de ces opérations de promotion de la Citadelle, abordons, maintenant le programme, nommé “Menu de plein Air”, par le « CAC » , qui nous sera proposé tous les week-ends, du samedi 08 au dimanche 30 août.

*** Les samedis 08 et dimanche 09, au départ du bureau d’accueil de l’Esplanade (à l’arrière du « Pavillon de Milan »), les « Baladins du Miroir », qui fêtent cette année leur 40è anniversaire, nous proposeront leur cabaret itinérant « Re’Sors », une création originale et unique mise sur pied durant la période de confinement et désirant se jouer des contraintes imposées par les différentes règles sanitaires dictées par la pandémie. Une manière ludique de prendre du recul face à l’actualité et de provoquer notre réflexion.

« Re’Sors », par les « Baladins du Miroir », les sam. 08 et dim. 09, à 14h, 15h30 & 17h © « CAC »Cet événement itinérant nous sera proposé à six reprisestrois fois par jour, à 14h15h30 et 17hChacun des groupes, de maximum 50 personnes, sera pris en charge par un bonimenteur, qui, avec humour et  bienveillance, nous emmènera dans un parcours traversant laCitadelledepuis la voûte de « Thian »jusqu’à l’anciennecasernede « Terra Nova »plusieurs performancesartistiques, de courte durée, rythmant ce parcours de 2h30dans un joyeux mélange decontesdansesmusiquesetthéâtre.

Gaspar Leclère, à la tête des « Baladins du Miroir » © Hugues Van Peel/« RTBF »

A Hughes Van Peel, de la « RTBF »Gaspar Leclère confiait : « Je suis excité parce que je refais enfin mon métier tel que je l’aime. C’est-à-dire qu’on va donner notre énergie à des spectateurs qui viennent pour la partager avec nous. C’est unique, c’est la force du vivant, c’est ce que le virtuel ne pourra jamais remplacer. On aura beau faire de la visio-conférence, on n’a pas cette émotion du groupe qui réfléchit ensemble. La grande force du déconfinement, c’est de retrouver des émotions qui nous ont appartenu, et peut-être de les apprécier plus qu’avant. On sent surtout un public fidèle qui a envie de nous revoir et qui se dit qu’on est passé à travers la crise et qu’il faut nous soutenir. Je crois que c’est comme ça que la première s’est très vite remplie. Et notre fil rouge, c’est de jouer, tout simplement. Et de voir le plaisir dans les yeux des gens. »Durée : 2h30. Prix d’accès : 15€ (5€, de 06 à 18 ans / 0€ jusqu’à 5 ans inclus)

*** Les samedi 15 et dimanche 16, sur le site de « Terra Nova », présence de la troupe du « Théâtre Jardin Passion » et du groupe musical « Los Pépés ».

  • samedi 15 :

– à 15h, concert (60′) de « Los Pépés », le groupe musical d’Andenne, qui nous remonte les bretelles, faisant la part belle à la chanson française, en abordant des thématiques actuelles mêlées d’un brin d’humour noir.

« Los Pépés », le groupe musical d’Andenne, le 15 août, à 15h

– à 17h, « La Foire aux Impros » (90′), par le « Théâtre Jardin Passion », un retour à l’essence du théâtre, une  rencontre entre comédiens et publicqui construisent ensemble une histoire unique où se mêleront humour
et situations délirantes.

  • dimanche 16 :

– à 16h, « L’Ouest solitaire » (70′), par ce même « Théâtre Jardin Passion », ous emmènera dans une comédie où règne ironiehumour noir et personnages issus de l’Irlande profonde.

« L’Ouest solitaire », par le « Théâtre Jardin Passion », le 16 août, à 16h

Notons qu’en août 2019 la troupe du « Théâtre Jardin Passion » avait repris, à la Citadelle, sa pièce à succès  « Marie Tudor », dont notre collègue C. Makereel écrivait, pour « Le Soir » :« Jeu sautillant, riffs sensuels d’une guitare live : l’équipe fait de ce drame historique une épopée drôle et échevelée loin du classicisme ronflant.Prix d’entrée : 15€par spectacle (5€, de 06 à 18 ans / 0€, jusqu’à 5 ans inclus). Prix du Passpour les 2 spectacles du samedi 15 25€.

*** Les samedi 22 et dimanche 23au « Théâtre de Verdure » et sur le site de la prairie supérieure de « Terra Nova », le « CAC » a programmé des concerts à la rencontre du Classique et du Rockde la musique dans tous ses états, avec différentes prestations d’une durée, pour chacune, de 45′en collaboration avec : le « CAV&MA »  (« Centre d’Art Vocal & de Musique Ancienne »), pour la partie classique, l’asbl « Panama »  (« Promotion des Associations Actives dans les Musiques Actuelles ») et les« Festivals de Wallonie ».

  • Samedi 22 :

« Prima Nocta » en concert, le samedi 22, à 14h15 © « CAC »

– 13h00 : « Choeur de Chambre de Namur/Team de Namur » (« Théâtre de Verdure »)

– 14h15 : « Prima Nocta » (prairie supérieure de « Terra Nova » )

– 15h30 : « Quatuor Claves » (« Théâtre de Verdure »)

– 16h45 : « Dresscode » (prairie supérieure de « Terra Nova »)

– 18h00 : « Choeur de Chambre de Namur, Team Bruxelles » (« Théâtre de Verdure »

Concert© « CAC »

  • Dimanche 23 :

– 13h00 : « Choeur de Chambre de Namur/Team de Liège » (« Théâtre de Verdure »)

– 14h15 : « Sphère Trio » (prairie supérieure de « Terra Nova »)

– 15h30 : « Dixit » (« Théâtre de Verdure »)

– 16h45 : « Jane Doe » (prairie supérieure de « Terra Nova »)

– 18h00 : « Kava-Kava » (« Théâtre de Verdure »)

– 19h15 : « Winter Woods » (prairie supérieure de « Terra Nova »)

« Kava-Kava » en concert, le dimanche 23, à 18h © « CAC »Prix d’entrée par concert : 10€ (5€, de 06 à 18 ans : 0€, jusqu’à 5 ans inclus).

*** Les samedi 29 et dimanche 30, sur le site de « Terra Nova », pour terminer en beauté ce mois d’août à la Citadelle, un week-end dédié plus particulièrement aux familles et enfants (conseillé à partir de 6 ans) :

  • Samedi 29 :

– à 11h, « Voyage, un Conte dont vous êtes le Héros » (50′), avec « Bavar » (alias Thomas Midrez) – déjà présent, en 2018, lors des dernières « Médiévales » -, un passeur d’histoires a plusieurs cordes, ou plutôt cuillères suspendues à son arbre, pour raconter des histoires. Jamais en manque de bons mots, il parcourt les terres pour porter la bonne parole, celle qui apporte des étoiles dans les yeux et nous emmène en voyage à la rencontre des fées, des licornes ou des dragons, réjouissant petits (recommendé à partir de 6 ans) et grands.

« Voyage, un Conte dont vous êtes le Héros », par « Bavar », le 29 août, à 11h © « CAC »

– à 15h, de la musique médiévale, avec la « Maisnie Hellequin » (30′), précédant du théâtre, avec « Pro-Jacq » (45′), par la « Compagnie des Poupons terribles ».

La « Maisnie Hellequin » et sa musique médiévale, le 29 août, à 15h © « CAC »La « Maisnie Hellequin » (nom issu d’une légende de la littérature médiévale), un groupe musical, qui, présent lors de plusieurs éditions des « Médiévales », fera, à nouveau, résonner les murailles de la Citadellepar ses sonorités originale. Tout droit sorti d’une des oeuvres dePieter Breughel l’ancien(vers 1525-1569), ses musiciens, habillés de tenues issues des traditions médiévales, parlant l’ancien français, se présenteront armés d’une vielle à roue, d’une cornemuse, d’une  « Nyckelharpa » et d’un« Davül » (tambour), cette étrange formation ayant décidé de perpétuer les musiques  traditionnelles ancestrales de cette époque riche en histoiresen contes et en légendes.

La « Compagnie des Poupons terribles » – qui prit naissance en 2016, lors des « Médiévales » – est composée de  deux comédiens aux esprits loufoquesJulie Carroll et Jaï Cassart, qui nous réinterpréteront « Pro-Jacq » (créé pour l’édition 2016 des « Médiévales »), sous les traits de Gertrude et Hugues, qui n’ont qu’un seul objectif : mener le peuple à la révolution ! C’est ainsi que, tambour battantils mèneront le combat, emplis de belles intentions,… pour leurs propres intérêts, évidemment.

Les Poupons Terribles sont au programme de la Citadelle de Namur en août.

« Pro-Jacq », par la « Compagnie des Poupons terribles », le samedi 29 août © D.R./« CAC »Notons que Julie et Jaïont remportés de nombreux Prix, notamment, en 2016, en France, le « Coup de Coeur/  Théâtre et Spectacle de Rue », du « Salon Fous d’Histoires », de Margny-lès-Compiègne.

  • Dimanche 30, sur le site de « Terra Nova » :

– à 14h, de l’histoire, avec « Namur au Grand Siècle » (45′), par la « Compagnie aux Tricornes », qui  remémore les compagnies civiles bourgeoises du « Grand Siècle », de 1680 à 1710. Durant la guerre de la ligue d’Augsbourg, nombre de Villes furent le siège des troupes françaises et hollandaises. Les compagnies bourgeoisesaidaient,  entretenaient et gardaient les droits de leur bonne Ville. Leurs hommes juraient d’être bon et loyal au Roy et à la VilleAnecotes croustillantesduels à l’ancienne, grands personnages de l’époquejongleries et milices bourgeoises  seront au programme de cette reconstitution, avec humour, de la vie quotidienne des hommes et des femmes d’une compagnie bourgeoise namuroise de la fin du 17e siècle.

« Namur au Grand Siècle », par la « Compagnie aux Tricornes », le 30 août, à 14h © « CAC »
Dirigée par Isabelle Mahypratiquant l’escrime à l’ancienne depuis 1989, cette troupe française avait été retenue pour prendre en charge la partie campements de reconstitutions historiques de l’édition 2020 des « Médiévales »reportées à 2021. Le présent spectacle est rédigé et mis en scène par Bertrand Daine (déjà présent, en 2017, à la Citadelle, comme comédien dans « Vauban est son Double »mis en scène parJacques Neefs), qui dirige la chorégraphie des duels, l’écriture musicale et les chants étant confiée à Barnabé Henri.

– à 16h, « Rodomontadès » (60′), par la « Vivre en Fol Compagnie », qui nous fera revisiter, à la Citadelle, les spectacles classiques de capes et d’épées, en les transformant en comédies (presque) musicales. Est-ce un  Cyrano qui raconte ses authentiques exploits ou un Don Quichotte qui confond rêves et réalité ? Escrimecomédie,  chansons… sont au rendez-vous dans cette aventure où tout s’entremêle dans une joyeuse cacophonie.

Vivre en fol Cie s’installe à Temploux

« Rodomontadès », par la « Vivre en Fol Compagnie », le 30 août, à 16h © « L’Avenir »
Synopsis :« Dans une auberge, le « Capitaine », un fanfaron accompagné de son valet, raconte ses aventures et ses actions d’éclat. Entre deux aventures contées, il fait la connaissance d’une demoiselle mystérieuse qui se montre intriguée par ses récits… »Soutenue par les « Baladins du Miroir », dont l’une des fondatrices, Nelle Paxinou, est devenue la marraine, cette troupe – née, en 2013, en Avignon, de la rencontre de deux comédiens à l’imagination débordante : Manon Romain  et Barnabé Henri – s’amuse à mélanger art du théâtre et de la musique dans des spectacles se voulant ouverts aux petits (et grands) enfants de tous horizons. Installée à Temploux, depuis 2018, afin d’y ouvrir son théâtre « La  Templerie des Hiboux ».——-

Beau parleur, haut en couleurs, ce « Bonimenteur » annonce les spectacles © « Grapher & Co »

Soulignons encore que dès le samedi 14, durant tous les week-ends d’août, les « Bonimenteurs » , qui fêtent leur 20è anniversaire, seront présentsen déambulation sur le site, avec des personnages qui ont fait leur succès, dont  celui qui, beau parleur, haut en couleurs, annoncera les spectacles avec une verve argumentaire fleurie. Un moment de poésie absurde et avant-gardiste. Aussi, Roger et Ginette, journalistes à « Radio Beauraing », la radio locale belge des potins, couvriront cet événement culturelDe vrais faux journalistes, aux vêtements improbables; dont le bagout n’a d’égal que la bêtise.Avec eux trois, avec ces peits concerts et grandes émotions, en étant les spectateurs enthousiastes de l’un ou l’autre de ses spectacles, nous prouverons qu’il y a moyen de s’évader même à proximité de chez soi.—————–

N’oublions pas que le port du masque est obligatoire. Site web : Citadelle de Namur
Citadelle de NamurLa Citadelle est le symbole de la Ville de Namur. On y vient se promener, se restaurer, assister à un événement …

Yves Calbert.